Un vrai conte de Noel !

Publié le par Perrine et Blandine

Jeudi  17

Nous nous sommes levees ce matin a... 4h30 !!! pour une procession dans les rues jusqu’a l'eglise la plus proche qui etait pleine a craquer ! Nombreux aussi sont  dehors assis par terre ou sur la chaise qu'ils avaient apporte... Incroyable ! Cela change de nos eglises vides en France ! Nous etions 5 a faire notre petite procession :Yolly, Kitz (un garcon de l'ACIM) et nous trois ! Pas de messe car nous avons seulement la messe deux fois par mois. Nous assistons au lever du soleil.Le ciel prend des teintes bleues et roses pastel. A 6h c'est deja le grand ciel bleu...DSC04492 taille reduite
 Ce matin Yolly arrive a la cantine en nous disant :”j'ai trois nouvelles amies, il faut que je vous les presente”... derriere elle il y avait trois petites filles d'une dizaine d'annee toute intimidees. “Je les ai invitees a dejeuner avec  nous” dit Yolly! Puis pendant qu'elles sont attablees, elle nous raconte leur histoire. Elles viennent des tribus pauvres dans les montagnes, et descendent de la ville au moment de Noel pour demander aux gens des cadeaux de Noel pour leur familles et quelques pieces de monnaie. Elles etaient parties toutes seules le matin, dans un jeep qui avait accepte de les transporter gratuitement, et faisaient depuis du porte a porte. Quand Yolly leur a propose de de dejeuner, elles ont refuse au depart car elles voulaient rapporter du riz et du poisson pour agrementer leur ordinaire et elles n'avaient pas encore d'argent. Yolly leur a donc dit de ne pas s'inquieter pour cela car elle s'en occuperait  apres.

DSC04493 taille reduiteIl fallait voir leurs yeux briller quand la nourriture est arrivee sur la table!  Dans un coin du bureau elles avaient laisse dans un coin le sac ou elles avaient amasse tous leurs tresors, une vieille casquette toute elimee, un petit pull troue, une paire de chaussette... .

Puis pendant que quelqu'un achete le riz et le poisson, Yolly discute avec elles. Leur pere est agriculteur mais en ce moment ce n'est plus la saison des recoltes, donc ils ne mangent que les fruits qu'ls trouvent; si elles n'avaient pas trouve d'argent, elles n’auraient mange avec leurs familles que des bananes comme tous les repas des jours precedents! Voila pourquoi elles supplient Yolly de ne pas leur donner de bananes! Bref, elles sont reparties vers 3h toutes heureuses avec riz, poisson et cake a la banane, quelques pieces et leurs petits tresors d'avant! En echange, parce qu'on a rien sans rien, Yolly leur demande de rendre un petit service: il faut voir l’ardeur qu’elles mettent a balayer le sol!

Noel ici est un moment merveilleux ou tout le monde donne aux plus pauvres venant chanter au pas des maisons. Encore de beaux exemples de charite toute simple…
Magali a essaye de prendre des photos avec les trois petites devant une creche pas loin du bureau car le Dr Dickes voudrait utiliser la photo pour faire une carte de Noel vendue au profit de l'Acim. DSC04503 taille reduiteD’ailleurs n’hesitez pas en acheter !!!

Tout a l'heure Sheryl nous a servi un delicieux shake a la banane grace au blinder qu'elle vient d'apporter au bureau. Onctueux et frais :un regal ! Je me fais la promesse de m’acheter un blinder en rentrant en France pour me faire tous les shakes et les smoothies que je desire !

Nous partons vers 18h30 pour notre tournee de chants, dans un minibus cette fois ci ! Une voiture differente pour chaque soir... Le gag ,c'est qu'elle ne demarre pas! Voila donc Docteur Cagape et les garcons poussant la voiture, qui se met a brouter et se decide enfin a faire entendre le doux ronronnement de son moteur ! Nous voici parties pour un grand tour dans Gensan by night. Premier arret chez un ami du Docteur cagape, travaillant dans un laboratoire et qui soigne des patients que Doc lui envoie. Nous chantons devant sa porte dans la rue, a la grande joie des enfants qui s'aglutinent comme des abeilles autour du miel.Le monsieur nous remercie chaleureusement.DSC04513taille reduiteDans la voiture nous continuons a chanter et les garcons y mettent tout leur coeur !
Nous nous arretons ensuite dans la maison d'une amie de Doc, elle aussi medecin, avec laquelle il a fait dans le passe de nombreuses missions medicales. C'est un vrai clown, elle passe son temps a faire des blagues, malheureusement en tagalog (pas evident a comprendre), mais elle nous fait tout de meme rire avec ses mimiques! On apercoit une grande et belle maison avec un beau jardin dans lequel on apercoit une piscine et de tres belles orchidees ! Pendant que nous chantons Doc nous prend aux photos. Mais que c'est drole de voir les philippins qui nous recoivent se rajouter a chaque fois sur la photo, sourire colgate, tout fiers!DSC04516taille reduite
De nouveau notre minibus se ballade dans Gensan, passant par des rues en terre pleines de trous,ou des rues non eclairees a cause d'une coupure d'electricite... Nous arrivons dans notre derniere maison. La proprietaire est atteinte d'un cancer et porte un bonnet pour couvrir sa tete sans cheveux (la perruque doit couter trop cher...). Doc blague en lui disant que si nous rentrons a l'interieur elle sera obligee de nous offrir a diner... Un peu perplexe, elle ne sait pas trop quoi repondre... Finalement nous rentrons (car on ne peut pas lire nos partitions dehors) mais sans diner offert!

Enfin sur le chemin du retour, nous nous arretons devant une creche exposee a l'exterieur d'un batiment pour prendre une serie de photos avec deux petits enfants. Ces photos sont prises par Magali pour le projet du Dr Dickes dont je vous ai deja parle : faire une carte de Noel qui sera vendue au profit d'ACIM. Il faut tenir compte des ombres, du visage des enfants (Blandine essaye de les derider en leur faisant des grimaces derriere la creche. Quel pitre !) Pas facile...on prend une dizaine de photos.
Il est deja 10 heures du soir quand nous rentrons au bureau.
Nous sommes tous affames. Heureusement Marie-Car est descendue plus tot de la voiture pour acheter des brochettes de viande cusinees au barbecue. Notre diner prefere !
Apres ca une petite douche et vite au dodo car... demain....on se leve....a ....5 heures !!! Et oui Yolly a reussi a nous decider pour le deuxieme jour de la neuvaine et je pense aussi pour tous les autres jours. Blandine et moi lui proposons  de faire plutot la misa de chiken et de commencer a 5h plutot que 4h30 (une demi -heure, c'est precieux a cette heure- la ) et tant pis pour les coqs! On a promis qu'on ne reclamerait pas de missa de eggs a 9h30, par peur de finir en omelette !


Ce matin donc le reveil de Magali a sonne a 4h30 mais Blandine s'est empressee de lui dire que Yolly avait decale la procession a 5h donc on se recouche pour 20 minutes. Nous rejoignons Yolly a la chapelle: il y a d'autres paroissiennes ce matin. Nous partons en procession a sept, avec chacun une bougie en main, jusqu'a la statue de la Vierge qui se trouve au bout de la rue. Nous recitons un chapelet que nous terminons au pied de la Vierge et en entamons un deuxieme pour le retour. Prier en marchant ca va, mais prier ensuite dans la chapelle ou il fait chaud, la, c'est plus dur de lutter contre le sommeil…Nous terminons tant bien que mal notre deuxieme chapelet mais...voila que notre vieille paroissienne tres pieuse entame un troisieme chapelet.Et oui jamais deux sans trois ! Blandine commence a bouillir,moi j'essaie de suivre le fil des Je vous Salue Marie en anglais. (il ne faut pas se tromper car une dizaine sur 2 on commence et l'autre on recite la deuxieme partie !). Pour rallonger un peu la sauce, quoi de mieux qu'un petit chant de Noel entre chaque dizaine ! Comme nous ne connaissons pas les paroles par coeur en anglais, nous chantons en francais ou faisons des lalala... il faudrait nous filmer !
Ca y est on vient au bout de notre 3eme chapelet. Mais que se passe t il ? Blandine pouffe de rire en entendant notre petite lola continuer de bon coeur sur les litanies de la Vierge. “Va t elle nous lire tout son missel ?”me demande Blandine ayant du mal a garder son serieux. Les litanies sont finies mais pendant qu'on y est... autant reciter l'angelus !
Allez, ca y est, cette fois-ci c'est vraiment la fin ! Nous revons  d'un petit dejeuner et de notre lit douillet!
En arrivant Magali voit sur sa boite mail la reponse du Dr Dickes : celui ci a enfin trouve la photo de ses reves ! Il va donc faire publier les cartes de Noel a 2 euros l'unite. ( Etes-vous toujours interesses ?! contacter le Docteur Dickes par mail: jean-pierre.dickes@wanadoo.fr!)
Le petit dejeuner se transforme en une longue discussion avec Yolly avec laquelle nous sommes bien contentes de parler, ce qui est rare pendant nos journees tres occupees. On parle de pleinde choses,de la misa de Galio. Une phrase de Yolly nous interpelle :” Jesus vient pour nous sauver a Noel. Mais que faisons-nous pour l'accueillir ?” Voila la question auquelle repond la tradition de la neuvaine. Elle nous parle de ces gens se rendant a la misa de Gallio rencontrant le voisin dans la rue, bougie a la main. Au bureau les gens qui vont a la messe se  reconnaissent car ils arrivent tot et parlent entre eux comme de vieux amis. Nous parlons aussi de l' ancien travail d'infirmiere de Yolly : Blandine et elle racontent leurs divers experiences au cours d'operations chirurgicales auxquelles elles ont assiste, ou les essais d'anatomie sur une grenouille quis'est mise a saute car la dose d'anesthesie n'etait pas assez forte ou encore les situations un peu cocasses en service psychiatrique ( une patiente qui gifle Blandine car elle ne veut pas prendre sa douche, une autre qui passe du rire aux larmes...) Malgre la fatigue ce petit bavardage sur la terrasse entrecoupe de fous rires est bien agreable ! Nous apprecions de plus en plus Yolly que nous avons surnommee entre nous "l'ange au sourire ". C'est une vraie maman pour nous trois. Sheryl vient d'arriver au bureau avec des petites baguettes en plastique pour chacune : en fait il y a du sucre dedans avec un gout fruite. On ecrase ca avec ses dents pour recuperer le sucre ! Trop bon!


Commenter cet article