Sister Eva, la religieuse au grand coeur!

Publié le par perrine

Jeudi 29 Octobre

 

Lever 6h pour aller a la messe du matin car dans la foulee, nous devons porter une dizaine de cartons a Sister Eva.Nous avons bien hate de connaitre cette religieuse que Magali a eu l’occasion de rencontrer avec d’autres volontaires au debut la mission d’ete Rosa Mystica.(premier contact de l’ACIM et peut etre le debut d’une collaboration…). Nous partons avec monsieur l’abbe Dolotina qui gentiment nous conduit avec la voiture du prieure jusqu’a Paranaque, au sud de manille. La trajet est long car il y a toujours beaucoup de circulation. Enfin nous touchons presque au but. Un homme tente de nous expliquer le chemin : “vous comptez cinq poteaux d’electricite,et vous tournez a droite”. Il faisait peut etre reference au temps de sa jeunesse car la rue ne correspond pas trop a sa description… Ce  n’est pas cinq poteaux que nous comptons mais..15 ! Enfin nous y voila! Nous reconnaissons la pancarte de l’hopital: Notre Dame de la Paix hospital. Nous sommes accueillies par Sister Eva, une petite religieuse toute souriante. Celle-ci nous presente son equipe et nous propose un petit dejeuner,( le deuxieme pour nous !) : cheese cake et sandwichs sales! Sister Eva nous raconte avec beaucoup de simplicite l’histoire de sa vocation et le caractere propre de son ordre. Son pere avait plusieurs filles mais elle etait sa preferee. Il voyait donc d’un mauvais oeil que celle-ci parte au couvent. Un jour, elle est donc partie a Manille, sans rien dire, sans bagages, en laissant une lettre remise a sa bonne a l’intention de ses parents. Une vie peu commune revelatrice d’un temperament de feu ! Elle parle vite avec beaucoup de details. Mais quelle paix et quel rayonnement dans son regard! Avant de partir, nous prenons une petite photo souvenir et laissons a Sister Eva les 10 boites remplies de vetements chirurgicaux. DSC02474

Mais qui est Sister Eva ?!

Sister Eva Fidela Maamo appartient a la communauté des Sœurs de Saint Paul de Chartres. De formation, elle est chirirgien en medecine. Ses superieurs de Singalong l'ont envoyees travailler en 1984 dans une clinique existante pour les pauvres et lui ont demandé d'étendre ses services avec un programme de sensibilisation. Aux Philippines, les pauvres ne vont presque jamais à l'hôpital. Quand ils tombent malades, ils restent juste à la maison. Le coût de l'hospitalisation dépasse leurs moyens. C'est pour cette raison que la Fondation de Notre-Dame de la Paix a décidé de travailler pour la construction d'un hospital en 2002, surtout pour les pauvres de Manille. En peu de temps, la clinique a été élargie pour lui permettre d'effectuer des chirurgies mineures. Des centres d'alimentation ont été mis en place pour les enfants malnutris de la région. Les Docteur amis de Sr Eva et autres professionnels de santé ont offert leurs services. Les principaux axes de la mission de Sœur Eva sont la prise en charge des malades. En plus de cliniques médicales gratuites, la fondation envoie du matériel médico-chirurgical et dentaire dans les zones rurales éloignées. Un contingent de bénévoles de médecins, d'infirmières, de dentistes et de travailleurs de la santé apportent avec eux des instruments, du matériel et des médicaments et servent là où necessite le plus de besoins. Depuis 1986, la Fondation a réalisé plus de 600 chirurgies majeures et 400 mineures. En 2000, 800 personnes ont reçu un traitement médical et plus de 300 ont reçu une assistance dentaire.

 

 

 

 

Sur le chemin, dejeuner express au Mac Do : 15 minutes chrono ! Docteur Lee nous recupere au prieure car nous partons aujourd’hui avec lui et sa famille a Subic,petite station balneaire, chez ses parents, a une heure et demie au nord de Manille.Nous roulons dans une voiture noire, aux vitres teintees,interieur cuir, tout confort. Celle-ci glisse sur la route, sans bruit…(comme dans les pubs !) Sur la route, paysages magnifiques : plaines et mango trees (allure de savane )et montagnes en toile de fond. Dans les champs, carabao et paysans avec leurs chapeaux pointus. Le temps est gris et humide. En arrivant, decouverte haute en surprise de la maison des parents de Doc. Maison de poupee ou magasin de deco style anglais avec tous ces petits bibelots dans tous les sens, du rose partout…! Diner dans un restaurant coreen. Tout est delicieux, specialement la viande cuite sur un grill au milieu de la table et que l’on met ensuite dans une feuille de salade… Petit passage éclair dans l’hotel des parents situe au bord de la plage. A l’interieur, deco Halloween du meme style que leur maison. La maman de Lee est passee par la…Au retour, Blandine regarde avec Sabina la baie illumine avec une longue vue. Nous descendons ensuite dans le salon ou se trouve un magnifique piano a queue. Le pere de Lee etait autrefois un pianiste professionnel, avant de monter son propre commerce pour faire vivre sa famille. Au programme : sonate au clair de lune de Beethoven, impromptu de Chopin (c’est son compositeur favori)…un regal ! Sabina fait l’orgueil de son grand pere en interpretant elle aussi deux morceaux qu’elle connait par coeur. Magali chante une berceuse francaise que joue la grand mere de Sabina. Moments delicieux !

 DSC02510 - réduite

 

Commenter cet article

Hugues 12/12/2009 10:03


Félicitations pour votre magnifique travail!
En union de prières in Rosa Mystica.
Hugues.


philippines 12/12/2009 13:24


Merci pour vos encouragements! Mais vous savez, ce n'est pas difficile, ici tout devient du plaisir! Il faut dire que nous sommes particulierement gatees!