Premiere mission medicale a Tanong

Publié le par blandine

Samedi 3 octobre

Lever tot, 5h30 puis petit-dej au prieure. On charge rapidement tous les cartons dans la jeep puis nous nous mettons en route pour le Barangay hall (mairie de quartier) ou se deroule la mission d’aujourd’hui. La partie medicale est a l’interieur du Barangay hall, la partie nutrition du corps et de l’ame se deroule au rez de chaussee de l’ecole qui se trouve de l’autre cote de la rue. Les gens vivent tous entasses dans les etages de l’ecole, entasses dans les classes et sur les balcons, l’ecole a bien sur ete arretee depuis les inondations. Du linge qui seche, quelques nattes de bambous sur le sol et de pauvres petites chaises essayent de preserver un peu l’intimite de ses familles qui ont tout perdu! Partout sur le sol une legere couche de boue rendue glissante par la pluie fine qui tombe en continu.

            Nous installons tout d’abord les medicaments dans une des salles du Barangay Hall que les officiels viennent juste de debarasser de la boue restante. Et nous demarrons rapidement la mission medicale après la priere, avec Perrine qui fait l’infirmiere. Prevoyant le probleme, je lui ai appris rapidement a prendre une tension et lui ai donne quelques bases afin qu’elle puisse traduire celles-ci. Et nous formons un duo de choc prenant tension et temperature a tour de bras! Les gens que nous voyons ont tous des plaies infectees surtout aux pieds, ils ont de la fievre, toussent et trainent des gros rhumes depuis les inondations. Beaucoup de champignons sur les pieds aussi. Je fais donc pas mal de pansements et de nettoyage. Ils ont tous des vetements pas du tout adaptes, trop grands, sales car ils ont  perdu tout ce qu’il possedaient.

            Nous faisons une pause dejeuner car la faim commence a se faire sentir… Mais pas de repas car L’abbe Purdy n’arrive pas a trouver d’endroit ouvert ou acheter le repas pour tous les volontaires! En attendant le repas qui tarde un peu, nous faisons un petit tour de la mission. Dans l’ecole, la distribution de nourriture est finie, mais les abbes s’appretent a faire une mission d’un autre genre. Une dame dont l’enfant etait en danger de mort et voyant ces pretres en soutane a demande le bapteme. La nouvelle du bapteme a couru, et les pretres se sont retrouves avec 22 demandes de baptemes! Bapteme donc de campagne après une petite allocution de l’abbe Purdy sur les engagements que les parents prenaient en faisant baptiser leurs enfants. L’abbe Dolotina et l’abbe Suelo, deux pretres philippins, baptisent chacun un groupe d’enfant. Deux chevaliers de Notre-Dame, et deux apotres de Marie font les parrains et marraines communs. Moments bien sur uniques et tres emouvants que tous ces gens habilles de bric et de broc suivant attentivement la ceremonie dans cette pauvre petite classe aux murs macules de boue. Et a la fin l’incontournable photo souvenir ou tout le monde insiste pour que les 3 francaises soient presentes sur la photo!

            Repas ensuite KFC poulet et riz et une nouvelle après-midi de mission bien charge. Les patients passent d’abord a l’enregistrement ou ils expliquent leurs problemes et donnent leurs coordonnees puis ils passent au poste infirmier ou on prend les tensions pour les adultes, les poids des enfants et, pour ceux qui ont de la fievre, la temperature. Puis ils font de nouveau la queue pour voir le docteur et font une derniere fois la queue pour obtenir leurs medicaments! Heureusement quelques infirmiers sont venus donner un coup de main (surtout pour distribuer les medicaments car beaucoup de gens ne parlent que Tagalog) et aussi quelques docteurs tradis ont aussi repondu present. Bilan de la journee: 280 patients vus!

Apres le rangement des medicaments, nous attendons un long moment que la rue se libere car une mission d’une chaine tele locale bloque completement les acces. En attendant, nous en profitons pour faire plus ample connaissance avec les quelques volontaires qui attendant avec nous, le Dr Lee, Seymour et Nelson (apotres de Marie) et le Doc Cagape. La mission de la tele s’eternisant (ils distribuent de l’eau potable, des vetements, des couvertures, des couches et de la nourriture) nous partons faire un tour dans l’ecole ou les gens sont refugies. Et la, que des sourires, des mercis, des applaudissements, nos coeurs se serrent devant tant de simplicite!

            Le Dr Lee nous invite alors a diner. Nous partons donc directement avec lui dans sa belle voiture toute neuve et laissons sur place les garcons et le Doc Cagape qui s’occuperont de rapatrier les medicaments. Adieux dechirants avec tous ces gens, mains qui s’agitent de tous les balcons et applaudissements de toutes parts.

            Enfin diner de reve et de contraste dans un excellent resto italien et, pour la premiere fois depuis notre arrive aux Philippines, du vin! Et du pas mauvais! Et on papote, on papote, voyage, vins et bieres! Le Dr Lee, ophtalmogiste, se revele passionnant et cultive, ayant beaucoup voyage!

            Retour a l’hotel…















Commenter cet article