Viens, je t'emmene sur l'ocean voir les dauphins blancs !

Publié le par perrine

 

    Mercredi 4 NovembreDSC02864 - réduite

Lever 5h du matin :dur,dur… car la nuit a ete courte a cause des moustiques ! Lever de soleil magnifique, eau turquoise, plage deserte :un vrai paradis ! Nous prenons un bateau qui nous emmene voir des dauphins pres d’une petite ile au large de Bohol. C’est pour cela que nous nous levons si tot : on ne voit les dauphins que le matin. Nous prenons notre petit dejeuner dans le bateau, qui n’est autre que les restes du diner de la veille ! Enfin nous arrivons. Nous retrouvons d’autres bateaux déjà sur le qui vive, prets a s’elancer a la vue des mammiferes marins. Ca y est ils sont la !!! Course poursuite des bateaux derriere le banc de dauphins qui se deplace rapidement sous l’eau et reapparait un peu plus loin.  Durant la traverse du retour, nous epuisons tout notre repertoire de chants marins. Il est 8 heures mais il fait déjà tres chaud. La plage est toujours aussi belle: l’eau est encore plus turquoise et le sable plus blanc.. DSC02862 - réduiteUne vraie publicite pour agence de voyage ! DSC02876 - réduiteNous prenons un deuxieme petit dejeuner devant notre cabane :mango et banana shake agrementes de brandy (ca fait vraiment un super cocktail !)  et des sandwichs au nutella. Hummmm !!! Il est grand temps d’aller faire un petit plongeon. On rentre dans l’eau comme dans du beurre tant elle est chaude ! Notre baignade ressemble plus a du barbotage car il faut aller loin pour avoir un peu de fond et de plus, notre ami Nelson ne sait pas nager. Celui ci se rattrape bien dans le concours de saut en longueur sur le sable. Le 1er prix lui est attribue ! Deux femmes philippines se balladent sur la plage avec un panier en bambou rempli de colliers qu’elles ont fabrique ells memes. Comment reussir sa journee ? Vendre a trois fancaises ! Celles ci nous sortent toute leur marchandise et nous essayons…a peu pres tout !Apres des negociations assidues, nous repartons chacune avec un collier en coquillages.DSC02917 - réduite

Il se met a pleuvoir. La plage prend un autre charme sous la pluie. Une colonie de vacances est arrivee. Tous les enfants se baignent sous des trombes d'eau, ce qui a l’air de beaucoup les amuser…DSC02919 - réduite

L’oncle de Nelson vient nous chercher avec son jeepney rouge et nous conduit jusqu’a la maison de la tante de Seymour.Blandine et moi pensions faire une sieste d' une demi-heure et nous nous reveillons finalement trois heures après, vers 15 heures ! En attendant Nelson, petite partie de bataille corse. Nous partons ensuite dans le centre de Tagbilaran. C’est une ballade nocturne car a 17h il fait déjà nuit. Nous visitons la cathedrale San Joseph et …un mall ! Et oui ici ils n’ont pas la chance d’avoir un patrimoine culturel tres riche. A part les eglises, il ne reste plus grand chose de la civilisation espagnole… Dans le mall nous ecoutons quelques minutes un pianiste qui joue dans le hall, sans partitions (ce serait bien si on avait un pianiste dans nos centres commerciales plutot que de la musique techno !). Dans le mall de Cubao a Manille il y a aussi un piano qui joue mais sans pianiste ! Fantome ou magie ? ( en fait la musique est deja programmee, on voit juste les touches bouger.). C’est vraiment bien plus agreable et reposant de se ballader dans un mall avec ce genre de musique… Nous allons ensuite diner dans un petit restaurant tres sympa : Nelson et Seymour y sont déjà alle plusieurs fois (ils sont boholanos ). Chopsuey, pancit, kinalaw…tout est delicieux ! Petite promenade digestive sur le port. Nous nous arretons, amuses, devant un restaurant suisse! Nous nous approchons derriere la vitre et regardons a l’interieur peu discretement.Deux blancs nous font signe de rentrer : le proprietaire Suisse et un ami anglais qui habitent a Bohol depuis 3 ans. Ils ont déjà bien arrose leur soiree…  L’anglais nous offre a boire. 2eme biere de la soiree! L’anglais arrache a Seymour la promesse de nous faire decouvrir l’experience fabuleuse de prendre dans nos mains les petits tarsiers, qui, selon lui, est un moment vraiment extraordinaire ! Seymour , amuse, se sent un peu force de repondre oui car l’anglais n’a pas l’air de vouloir le lacher a ce sujet… Il nous dit aussi que Bohol est la plus belle ile au monde et qu’il en est vraiment tombe amoureux. Personnage excentrique mais sympatique ! Allez il est temps de partir car il est déjà 11h30… Retour en tricycle, moi sur les genoux de Blandine et de Magali, les deux garcons derriere le conducteur ! Confort assure !

Commenter cet article