mission medicale a Tatalon ( Quezon City)

Publié le par perrine

 Aujourd’hui mission medicale dans le barangay de Tatalon. Apres une nuit passee chez Cristina, paroissienne d’origine chinoise, et après un petit dejeuner royal (pain de toutes sortes, beurre de cacahuete…),nous partons au prieure. Nous aidons au chargement des boites de medicaments. Pendant ce temps, Jerwin contacte la police pour lui demander d’assurer la securite de la mission et plus particulirement des trios francaises. En effet le quartier ou nous allons aujourd’hui est repute pour ne pas etre tres bien frequente. Avant de partir, j’apercois dans le couloir les eleves de la petite ecole du prieure se mettre en file indienne pour faire la priere du matin avec l’abbe Purdy. Ceux-ci chantent le Salve regina de tout leur coeur, en particulier les deux petites filles de 5 ans environ au debut de la file dont les petites voix pleines d’ardeur font sourire l’abbe Purdy.
Arrive au prieure une voiture de la police chargee de nous emmener sur le lieu de la mission. Nous arrivons pres d’un terrain de basket a cote duquel se trouve une petite ecole primaire (une seule petite piece) mise a notre disposition pour la mission. En attendant le reste des medicaments nous discutons un peu avec les gens qui font déjà la queue sur le terrain. Il y a beaucoup de mamans et d’enfants. Avec Magali nous tentons de faire apprendre aux enfants un chant de la Melodie du Bonheur. Magali a l’idee astucieuse de monter et descendre sa main pour leur indiquer si la note est aigue ou grave. Cela plait beaucoup aux enfants qui finissent par retenir a peu pres les deux phrases en anglais.
Au bout d’une demi heure les medicaments arrivent enfin, a la grande joie du Docteur Cagape qui commencait a s’impatienter… Pendant que les garcons apportent les boites, nous disposons les medicaments dans notre petite maison de poupee, sur les tables devant les fenetres ouvertes. L’un des volontaires philippins est charge de donner les medicaments par la fenetre a travers les barreaux tout en expliquant aux gens en tagalog l’utilisation des medicaments. La matinee passe a toute allure car doc Cagape a un debit incroyable. En effet celui ci n’ecrit que des codes sur sa fiche de prescription qui font reference a des noms de medicaments. Une equipe est chargee de recopier le nom de chaque medicament et son dosage sur un papier qui sera ensuite joint au medicament dans un sachet transparent.Magali et moi sommes chargees de mettre les medocs dans les sacs plastiques et verifier sur une liste qu’il n’y ait pas d’erreur entre le code ecrit par doc et le medicament ecrit sur le papier. Blandine, pendant ce temps, prend les tensions dehors et beneficie heureusement de l’aide d’un philippin pour faire la circulation et lui permettre de respirer car les gens se pressent autour d’elle.
 Surprise de la matinee : quelques membres de la police viennent nous saluer et une des femmes etant docteur, elle propose au docteur Cagape de lui donner un coup de main. Aussitot dit, aussitot fait ! Une table est installe pour elle au fond de la piece. Vers 13h, le dejeuner arrive enfin. Ouf, car la fatigue commence a se faire sentir. Dejeuner Jolybee (Mac Do local). Nous reprenons rapidement car les fiches des patients s’entassent et les gens attendent dehors leurs medicaments…
Au cours de l’apres-midi, visite agreable : 3 etudiants francais appartenant a une association charge d’aider pour le nettoyage de Manille, pour l’organisation des missions medicales…Ils nous demandent quels medicaments nous utilisons le plus. Ils prennent nos contacts pour nous joindre au cas ou ils organisent quelque chose. Quelle joie d’entendre notre langue et de voir des tetes bien francaises!
Il est 6 heures, il fait nuit et nous avons encore une pile immense de prescriptions. Heureusement l’arrivee de jeunes du prieure, Miko, Annalee, et l’aide des apotres de Marie Seymour, Nelson et Jerwin, le rythme s’accelere et nous ecoulons rapidement les dernieres ordonnances. Bilan : 418 patients pour 2 docteurs ! Nous trinquons avec du coca cola. Nous chantons un Je Vous Salue Marie en priere d’action de grace. Pause photo devant la banniere de la mission au centre de laquelle trone la Sainte Vierge. Nous rangeons ensuite les medicaments dans une ambiance joyeuse et
chantante. Un dernier aurevoir aux enfants nombreux qui jouent dehors. Ils voudraient que nous revenions demain. Mais demain nous avons une mission medicale dans le quartier de Santo Nino organize avec le Pere Emmanuel qui appartient a la Congregation de Saint Francois Xavier.
Nous terminons cette journee intense par un diner avec Seymour et Nelson dans notre resto fetiche : le Baliwag, a deux pas du prieure.

Commenter cet article