La mission des chevaliers de Notre-dame, mission bien complete dans le Barangay de Los banos:

Publié le par perrine

Samedi 21 Novembre

Rendez vous ce matin au prieure a 7h car nous partons en mission medicale avec les chevaliers de Notre Dame. Ceux ci sont en train de charger un camion de cartons de nourriture. Doc DSC03620 - réduiteCagape arrive en taxi avec 5 cartons de medicaments sans oublier les chapelets. L’abbe Dolotina est aussi de la partie. Nous partons en voiture a 12 dans une sorte de minibus. Non, non, nous ne sommes pas serres ! Blandine a pris son carnet de chants. Nous nous chargeons d’animer le voyage de nos chants a la plus grande joie de l’abbe ! Voyage un peu long : 3 heures jusqu’a Los Banos, situe dans la province de Laguna.

Nous arrivons enfin sur le lieu de la mission, une ecole ou ont ete evacuees de nombreuses familles (plus de 200 familles vivent ici depuis 1 mois). Les gens nous attendent déjà DSC03628 - réduitesous le preau, assis sur des chaises. Nous organisons l’espace au mieux, la pharmacie pres de Doc Cagape. Petite priere d’introduction dite par l’abbe Dolotina. Nous sommes nombreux a la pharmacie, aides par 3 infirmiers philippins. Blandine prend les tensions pendant que Sheryl note sur les fiches les plaintes des patients. Docteur Araneta vient en renfort, cela fait plaisir de la revoir ! Pendant la matinee,P1020171 - réduite DSC03632 - réduitequelques jeunes filles des apotres de marie distribuent des chapelets avec des prieres. L’abbe benit les medailles miraculeuses que nous avons achete, Blandine et moi, a la rue du Bac juste avant de partir aux Philippines, et les impose aux enfants. Quant a moi j’en profite aussi pour faire ma tournee : crayons de couleur, scoubidou tout y passe… (j’avais achete tout cela en France dans un supermarche). Difficile de retenir les enfants qui se jettent dessus comme un veritable butin ! Le probleme, c’est que je ne sais pas faire les scoubidou…(et oui ce n’etait pas la mode dans mon ecole !) Magali vient en renfort mais elle n’est pas tres sure d’elle. Nous allons donc chercher l’aide de Blandine, car le debut du scoubidou, m’explique Magali, est toujours difficile. P1020155 - réduite

P1020150 - réduiteDejeuner tous ensemble dans une des classes de l’ecole. Apres midi bien remplie et rythme plus dense car le camion etant enfin arrive (il avait creve un pneu!), la DSC03683 - réduitedistribution de nourriture peut avoir lieu vers 14h. Tous les volontaires du prieure nous quittent  donc pour distribuer les sacs de nourriture. Blandine note de nombreux cas d’hypertension. Elle est oblige de leur donner un medicament pour faire baisser la tension et de verifier regulierement l’evolution. Docteur Araneta m’explique en fin de journee que cette hypertension est surement due au stress de ces familles obligees de quitter leur P1020147 - réduitemaison pour vivre dans cette ecole, tous entasses. Photos souvenirs a la fin de la mission avec au centre la banniere de l’ACIM. Bravo a Ted Dizon, chevalier de Notre-Dame, pour la belle organisation de cette mission bien complete!

Le voyage du retour est lui aussi particulierement long  (3h30).DSC03696 - réduite Heureusement nous sommes dans la voiture du Docteur Araneta. Les sieges peuvent etre face a face, ce qui nous permet de discuter avec elle et l’abbe. Ceux ci sont comme a un concert car nous interpretons pour eux des chants polyphoniques, ceux du carnet de chants, des chants de Noel… Nous leur montrons pour finir des photos de Bohol tout en mangeant des bonbons en l’honneur de Blandine dont l’anniversaire etait le 18. Nous arrivons huit minutes avant la fermeture de l’immeuble grace a la conduite efficace de notre chauffeur (l’immeuble ferme tres exactement a 21h et la proprietaire nous a demande de faire un effort d’exactitude par rapport aux horaires). Merci chauffeur, car quelques minutes plus tard, nous etions a la rue !P1020192 - réduite

Commenter cet article