deuxieme journee sur Talim island

Publié le par Blandine

Vendredi 20 novembre

Reveil sur notre petite ile si paisible au milieu des cocoricos! Pas un bruit de moteur, pas un klaxon… un petit paradis qui a tout de meme besoin de notre aide, nous avons encore en tete toutes ces maisons inondees, et cette file de malade vraiment malade qui attendait depuis tant de temps la presence d’un medecin!

                Apres un petit-dej philippin, nous rejoignons Doc au Health center ou la file des patients s’est déjà reformee. La matinee passe tranquillement et nous savourons toujours autant notre vue sur la mer! La matin nous voyons DSC03581 - réduite plusieurs patients qui auraient besoin d’interventions assez lourde…trouveront-ils un sponsor? Cette jeune fille de 20 ans ateinte d’une grave malformation cardiaque (Communication intra-auriculaire, stenose mitrale, petit clin d’oeil malheureux a mes trois ans d’experience en chirurgie cardiaque pediatrique!) et un homme, d’environ 35 ans qui a une masse dans le dos de la taille d’un pamplemousse, poussee en 3 mois. Bilan de ces deux demis-journees :280 patients.

                Apres cela, rangement des cartons en laissant sur place quelques reserves de medicaments … le lieu est tellement isole! Dejeuner d’adieu dans la belle maison ou une fois encore ils mettent les petits plats dans les grands pour nous. Le poisson, principale activite de l’ile est bien sur mis a l’honneur dans tous les repas!

 

                Puis nous attendons pres du lac le passage de notre bateau, prevu a 13h30 ( le dernier de la journee, nous n’avons pas interet a le rater!). Ambiance tres authentique, entre les enormes bacs de DSC03609 - réduitepoisson fraichement peche, tous les enfants qui s’en donnent a coeur joie dans les vagues DSC03611 - réduite(ils n’ont pas l’air plus perturbe que tous les autres habitants que l’eau soit si haute!). Nous restons sagement assises sur notre banc de bambou. Les philippins d’ici sont fascines par notre nez. Un papa d’une fillette de 2 ans nous demande si sa petite fille peut toucher le notre afin de, plus tard, en avoir un d’aussi beau!

                Le trajet en bateau est aussi sympa que le premier, bien que la mer soit beaucoup plus agite qu’a l’aller. C’est cette fois-ci un omnibus que nous prenons…il fait quelques arret dans des endroits ou les embarcaderes se composent de quelques bambous jetes sur le sol en vrac (est-ce a cause du niveau anormalement haut de l’eau?) Les passagers sautent au sens propre du mot dans le bateau avec leurs bagages! Nous debarquons ensuite tous nos cartons dans un tricycle pour rejoinder les minibus qui nous DSC03608 - réduiteramenent a Manille. A Manille nous retrouvons notre appartement, toujours aussi beau et propre du mois d’octobre.

Nous n’oublierons pas cette jolie petite ile et tous ces habitants si hospitaliers!

Commenter cet article