deux missions en une journee : decouverte d'un "squat area"!

Publié le par blandine

Jeudi 22 octobre

 

Lever comme prevu… tot! Il est 5h30 du matin et les vehicules qui doivent nous amener a nos prochains lieux de missions doivent arriver a 6h30 !

Hier après plusieurs coups de telephone, Doc a trouve plusieurs barangays ayant demande la presence d’un medecin. Nous continuons donc les missions! Aujourd’hui deux endroits differents vont nous accueillir.ManilleCainta-Rizal02266---r-duite.jpg

Nos voitures arrivent a l’heure, pour une fois tout se coordonne bien! Seulement après 10 mn de route nous nous arretons…crevaison! Nous arrivons sans autres incidents a notreManilleCainta-Rizal02298---r-duite.jpg premier lieu de mission ou 6 infirmiers philippins volontaires nous attendant déjà. Ce sera une mission tres differente ce matin puisqu’il n’y a aucune maison en dur dans ce “squat area”. Nous sommes en pleine campagne au bord d’une petit riviere, les gens ont construit ici des maisons de bric et de broc, car ils ne travaillent pas tres loin. Le sol ne leur appartient pas mais on tolere leur presence. Pour la plupart, ils travaillent au grand golf luxueux que l’on a longe pour venir ici…contraste toujours de la misere cotoyant l’abondance! Au moment des fortes pluies, toutes les maisons ManilleCainta-Rizal02264---r-duite.jpgont ete completement detruites. Elles ont ete ensuite reconstruites avec les debris des anciennes mais tous les meubles ont ete emportes par l’eau! Difficile donc de trouver quelques tables et des chaises pour cette mission qui se deroulera en plein air. Nous nous debrouillons donc avec les moyens du bord: nos cartons sont poses a meme le sol, et nous nous contentions de deux petits bancs et d’une table, trops lourds pour avoir ete emporte par l’eau! Petite mission en plein air ou nous voyons 140 personnes, pour la plupart bien malades… beaucoup de grosses fievres, de toux qui durent ou des plaies infectees.ManilleCainta-Rizal02275---r-duite.jpg

Nous nous deplacons enduite pour l’apres-midi dans un autre endroit, tres pauvre aussi bien qu’equipe d’un “health center” tout neuf mais vide de materiel. Nous nous installons donc a l’interieur. Nous ne parvenons pas a voir tous les gens qui attendant mais nous ne devons pas partir trop tard car nous avons de la route pour revenir a Manille. Il y a beaucoup d’enfants qui nous ManilleCainta-Rizal02390---r-duite.jpgtournent autour car l’ecole n’est pas loin.Ils se battent pour etre pris en photo avec ManilleCainta-Rizal02351---r-duite.jpgnous! Nous n’oublierons pas cette petite fille d’environ 6 ans qui n’avait pas de jambe gauche et boitait avec sa prothese plus du tout adaptee et trop vieille. Il y a eu aussi quelques pansements avec comme d’habitude beaucoup d’enfants qui ont de l’exzema ou de l’impetigo infectes mais aussi cette jeune femme qui a la moitie des cuisses a vif après un accident de moto.ManilleCainta-Rizal02419---r-duite.jpg

Nous avons, comme a chaque fois lorsque le barangay nous fournit les repas, un gouter tres abondant! Nous distribuons donc, en attendant les voitures qui nous doivent nous ramener, les restes aux enfnants et faisons des heureux! C’est tres amusant d’observer les differentes reaction des enfants. Certains le mangent rapidement tout contents, d’autres partagent, d’autres le gardent sous le bras comme un tresor! Annalee en profite pour leur distribuer des chapelets et leur expliquer comment le dire. Comme on regrette de ne pas pouvoir parler tagalog avec tous ces enfants.

De retour a Manille, nous prenons un shake aux fruits avec le Doc Cagape pendant que Magali envoie des comptes rendus a Yolly et au Dr Dickes. Doc nous explique pourquoi il a decide de consacrer sa vie a soigner gratuitement les plus demunis de ses compatriotes. Il a pris cette decision enfant, quand il voyait les pauvres gens mourir parce qu’ils n’avaient pas de quoi payer le transport jusqu’a l’hopital. Il nous raconte aussi les moments les plus marquants de son exercice. C’est reellement une vocation que ce don total sans rien demander en retour. Car malheureusement les gens ne se rendent parfois pas compte des renoncements qu’un tel choix, meme volontaire, comporte.ManilleCainta-Rizal02413---r-duite.jpg

Commenter cet article