Qui veut un chapelet ?

Publié le par perrine

Lever  a 6h15 ! L avantage est qu il fait encore frais dehors. Pourquoi un reveil si matinal ?
Parce que Wilhmer nous a propose de venir avec lui dans son ecole pour y distribuer des chapelets. En effet cette semaine n est pas une semaine comme les autres car ils n ont pas cours. C est une semaine sportive avec des matchs de volleye et de basket.
Nous arrivons donc le matin sous les regards  des etudiants venus supporter leurs amis pendant le match. Nous sommes tout de suite invitees a suivre le match dans la tribune et on libere trois chaises pour les 3 francaises. Quel sens de l hospitalite !  Beau match de basket femmes. J aurai bien envie de jouer moi aussi. A defaut nous applaudissons a chaque panier marque. Les organisateurs nous proposent ensuite de faire le tour de l ecole. Nous passons donc dans tous les recoins du batiment et decouvrons la salle des profs, la librairie, la comptabilite, la cantine. Toutes les pices sont decorees sur le theme des 4 elements, on sent qu ils y ont mis tout leur coeur et tous leurs talents. Mais voila qu on nous met dans les mains une premiere petite collation :le suman, riz sucre et tasse dans une feuille de banane roulee, tres bon mais tres nourrissant, mais il vaut mieux avoir faim ce qui n est as notre cas... Mais lorsque tous les yeux sont braques sur vous vous n avez pas d autre choix que de manger er de faire des sourires pour remercier. Malgre mes sourires je ne me suis pas apercue que je faisais des grimaces en raison de ma difficulte a manger. Magali me le fait heureusement remarque et j essaye de faire bonne figure pour ne pas les froisser. Dans une des classes ils ont pousse  la deco jusqu a deguiser 2 etudiants en sirene ! L un des deux est un garcon ce qui fait un drole d effet.... Nous posons au milieu des sirenes puis continuons notre petit tour.
Petite halte dans le bureau de la vice presidente qui nous raconte qu elle a fonde l ecole avec son mari il y a 15 ans. Nous posons avec elle pour la photo habituelle.
Il est 11h30 et on nous propose deja de dejeuner. Mais c est que nous n avons pas tres faim ! Tant pis il faut manger et sourire. La nourriture a un gout bizarre, nous mangeons des pates avec des morceaux de foie, absolument infect ! Heureusement pour moi j echappe aux morceaux de foie... Magali prefere s excuser en expliquant que nous n avons pas tres faim a cause des differentes collations offertes dans la matinee, bon alibi qui remplace la vraie raison de notre  manque d appetit !
Nous retournons ensuite sous le preau pour suivre les matchs qui durent toute la journee. Les matchs de basket hommes sont palpitants, les joueurs parcourent le terrain a toute allure et marquent des pamiers avec une rapidite deconcertante. Sur l estrade un garcon anime le jeu par ses commentaires au micro et les etudiantes de chaque ecole soutiennent leur equipe par leurs cris hysteriques. Quelle ambiance !!!
A la fin du jeu, l etudiante qui nous accueille fait une annonce au micro en nous presentant et en expliquant que nous avons apporte des chapelets et que nous allons les distribuer. Les etudiants ne font pas log feu pour venir se masser pres de l estrade et venir reclamer un chapelet. Nous essayons de nous organiser pour recuperer le nom et les coordonnees de la personne en echange du chapelet qu on lui donne. Notre reserve diminument rapidement et nous voila vite depouilles de tous nos chapelets multicolores. Nous repartons donc au bureau pour nous reaprovisionner en chapelets.
Mais avant de repasser a l ecole, nous nous arretons a la sortie d une conference pro avortement. Yolly a ete avertie de cette conference par un des journalistes presents. Nous distribuons donc nos tracts a la sortie mais cela n arien a voir avec ce que l on peut connaitre en France. Les gens ici ne sont pas agressifs et mefiants car les gens sont en majorite contre l avortement qui est encore interdit aux Philippines. Ils sont donc curieux de prendre les papiers que nous leur distribuons puisqu ils ne sont pas hostiles. Ici aux Philippines nous agissons donc juste en prevention et pour initier les gens au danger de l avortement et a ses consequences. La distribution est rapide car il n a pas beaucoup de monde a cette conference (tant mieux !)
Deuxieme distribution de chapelets a l ecole, aussi rapide que la premiere mais mieux organisee. Les filles ont une preference pour les chapelets mauves et roses, les garcons pour les chapelets noirs. Nous distribuons aussi en meme temps un papier sur le Rosaire et les differents mysteres et aussi des tracts contre l avortement.Les etudiants sont tous ravis et nous remercient. Notre passage se termine bien sur par une serie de photos. Nous repartons chacune avec un cadeau de la part des organisateurs : Une tasse avec le nom de l ecole et la date de cette semaine sportive. Les philippins ont decidement un vrai sens de l accueil !!!

Commenter cet article

EPITALON 28/09/2009 22:54


Bravo Perrine de cette très belle action et merci de nous donner ainsi de tes nouvelles de si loin. On se  sent du coup si proche de toi.
Ici tvb et Marine est en grande forme. On attend ses premiers pas et ses premiers mots (24 mois en janvier 2010).
Mais nos petits "problèmes" ne sont pas grand chose à côté de ceux que tu dois rencontrer.
Grâce à toi et à vous toutes, ces enfants de Dieu, sont aidés et accompagnées.
Bravo et courage.
Quelles merveilleuses ambassadrices pour notre Pays et quels merveilleux témoins de l'Evangile vous êtes !
Vive la France !
Pierre.