Inexorablement....elle attend!

Publié le par Blandine

Nous voila bien en retard dans nos chroniques et pour causes nous avons ete absentes les trois derniers jours... Voici donc ce qui est arrivee!

Ce matin Perrine est censee se reposer car il faut qu'elle recupere de ses emotions, et surtout laisser tomber la fievre! Je partirai donc seule  a 9 h au bureau accompagnee de nos inseparables Godwin et Patrick. Perrine ayant un petit creux, je lui achete donc dans la petite boutique d'en face un paquet de cereales pour qu'elle aie de quoi grignoter. A 9h30 toujours personne, pas d'inquietude, on sait maintenant que les philippins n'ont pas tout a fait la meme notion de ponctualite que nous! Vers 9h40 Kitz (qui n'a pas classe car aujourd'hui c'est jour ferie, on a pas reussi a savoir pouquoi) arrive avec Godwil et Patrik amenant de quoi petit-dejeuner... Premiere surprise! Kitz m'annonce alors que je dois accompagner une patiente de Rosa Mystica, Jane, qui a ete hospitalise hier, lors de son transfert a Davao, deuxieme surprise!

Jane est suivie par l'acim depuis la mission rosa mystica 2008. Atteinte d'un meningo-encephalocele, elle a ete operee une premiere fois grace au financement de l'acim et attend d'etre assez grande pour etre opere une deuxieme fois. Le meningo encephalocele est une malformation des os craniens qui entraine la formation d'enorme kyste de liquide cephalo rachidien au niveau du visage. Or, depuis dimanche matin elle ne se reveille pas, refuse toute alimentation et boisson, a de la fievre et des convulsions. Elle a donc ete hospitalise dans cet etat critique hier.

Les medecins n'arrivant pas a trouver ce qu'elle a, l'ACIM Asia organise son transfert jusque Davao dans l'hopital ou elle a deja ete opere. Nous allons donc accompagner les parents afin de prendre en charge les frais et de les aider dans les demarches. Je prepare mes affaires pour une semaine au cas ou, car on ne sait pas combien de temps on va rester la-bas!
A l'hopital avec Magali, on comprend rapidement que tout ici est tres complique! Il faut une ambulance, mais aussi trouver de l'oxygene pour la petite, un medecin qui puisse nous accompagner, des medicaments pour lui administrer en cas de besoin, du materiel de renimation. Tout cela s'achete et se paie individuellement! Heureusement pour faire les demarches, il y a Sheryl qui est infirmiere... Au debut ils voulaient m'y envoyer seule! Pendant ce temps la petite Jane attend dans sa chambre avec sa meningite, elle ne fait plus de convulsions mais ne reagit toujours pas aux stimulations... La chambre d'hopital est bien sur tres rustique: une grosse bouteille d'oxygene, pas de scope, un lit qui au moins 70 ans, une salle de bain plus qu'archaique, pas de savon, pas de chasse d'eau!
Arrivee le matin a 10h, l'ambulance finit par demarrer a 16h30! Urgence! Pendant qu'on achetait ce qu'il fallait l'ambulancier attendait avec l'ambulance dans la cour de l'hopital!

Le trajet en ambulance vaut le detour... La petite est allonge sur un brancard pas attachee bien sur (je vous laisse imaginer les sensations du voyages avec l'etat des routes philipppines, la vetustete de l'ambulance!) 5mn apres etre parti, premier arret pour prendre de l'essence (c'est nous qui payons!) On repart sirene allumee bien sur! 1 h apres deuxieme arret pour qu'on puisse s'acheter un petit gouter et des boissons, et c'est reparti! 1 nouvelle heure plus tard on s'arrete de nouveau cette fois-ci pour acheter des bonbons pour le medecin, non vous ne revez pas! 1/2 heure plus tard la maman ne se sentant pas bien, on s'arrete de nouveau, pour arriver une nouvelle heure plus tard a Davao! Petit anecdote: le medecin me demande de ranger les medicaments que nous avions achetes dans le placard a pharmacie d'urgence...impossible d'ouvrir la porte bloquee par l'enorme bouteille d'oxygene de reserve installee sous le banc et qui a roule sur nos pieds pendant tout le trajet! Un peu inquiete, je demande au medecin ce qu'on fait, elle ne me dit que ce n'est pas un probleme elle a ce qu'il faut dans son sac!
A l'hopital quelle ne fut pas ma surprise de voir arriver Perrine avec les garcons et le papa de Jane. Ils ont finalement decide de l'amener malgre la fievre a Davao avec nous... Tant mieux, je me sentais un peu seule sans ma jumelle brune!


Bilan de la journee: aux philippines il faut savoir attendre, et avoir de l'argent car tout se paye, de l'oxygene a l'essence qui fait rouler l'ambulance!

Commenter cet article