Jeudi, Une journée comme les autres… aux Philippines ! :

Publié le par Blandine

Avant de commencer je voudrais remercier tous ceux qui ont pris la peine de laisser un commentaire sur le blog. Un petit air de France souffle dans chacun et ce n’est pas désagréable…

            Je  crois que je pourrai intituler cette chronique : « Comment ne jamais croire que cette journée va être une journée comme les autres » ! Je m’explique : Jeudi, rien de particulier étant prévu nous devons passer la journée à l’ « office » (le bureau de l’Acim Asia) à terminer les tris de médicaments et à enregistrer sur l’informatique les patients de Rosa Mystica 2008 (et oui on est en retard !).

Nous dormons donc depuis notre nuit dans la pension toutes les deux  seules dans la maison de la tante d’une des volontaires, Sheryl. La maison est, paraît-il, très luxueuse pour ici. Elle ressemble à la pension mais sans la clim. Mais avec le ventilateur on y dort très bien ! La salle de bain n’a toujours pas de chasse d’eau et la douche se résume de même à un grand seau et une petite casserole en plastique ! Il n’y a pas d’eau chaude mais vu la chaleur et la poussière du jour nous attendons avec impatience notre douche du matin et du soir ! Cependant cette maison a le grand avantage d’avoir un joli jardinet avec une ravissante petite terrasse. Dans le jardin il y a une autre maison habitée par la grand-mère paternelle de Sheryl (une vieille dame toute ridée avec un sourire magnifique qui s’occupe de nous comme une vraie maman !) Voilà donc le décor planté ! Le matin nous nous levons à 7h15, et après une douche et un bon petit-déj que notre petite vieille dame ne manque jamais de nous apporter Patrick (un jeune homme de 20 ans qui sert ici d’homme à tout faire) vient nous chercher avec la voiture de l’Acim). Arrivée au bureau, il y a Héleen et Bubbles deux jeunes bénévoles présentes pendant les heures ouvrables et qui servent respectivement de comptable et de secrétaire. Nous faisons chacune nos petites affaires jusqu’à midi pétante où elles commencent à avoir faim, mouvement donc du bureau jusqu’à la « canteen » où nous déjeunons tous les midis. Celle-ci se trouve juste devant l’école, nous assistons donc en mangeant notre repas à un ballet incessant d’enfants à pied, à moto (souvent à 3 ou 4 dessus et jamais de casque !) ou en tricycle (dedans ils sont au moins quatre !).  Après-midi au bureau…nos amis de France commence à arriver au leur et on voit toutes les boites mails se connecter !!! Ce Jeudi après-midi, Sheryl passe au bureau et nous demande si nous voulons venir avec elle à l’anniversaire de son petit cousin. Bien sûr ! Une nouvelle aventure en perspective !

Nous partons donc en tricycle jusque chez lui. Pour les 7 ans du petit Albert, toute la famille est présente pas si étonnant en fait puisque chaque maison se situe au même endroit dans un grand parc rempli de palmier, de bananiers et d’arbres en tout genre que nous voyons malheureusement que de nuit ! Au menu des plats en tout genre et LE cochon du jardin grillé à la broche. Ils sont tous plus gentils les uns que les autres, nous posons mille questions et surtout la question qui a l’air de leur tenir à cœur : « êtes-vous célibataire ? Pourquoi ? » Petite mention spéciale aux desserts philippins. Nous n’en avons pas systématiquement mais ce soir on nous propose, hormis le traditionnel gâteau une belle coupe remplie d’une salade de fruit avec un espèce de chou (le légume je veux dire), mayonnaise ou lait de coco, maïs, des morceaux de gelée de toute les couleurs, corn flakes, coco et papaye fraiche. Nous avons malheureusement appris trop tard que les philippins connaissaient le mot « dégueulasse ». Une excellente soirée plongée au cœur d’une famille philippine !

Commenter cet article

hogard 23/09/2009 11:01



Bravo pour votre blog, il est magnifique! Vous avez l'air de faire plein de choses passionnantes et marrantes et qui sont bien utiles. Profitez en bien ... Tous ces imprévus et ces
aventures, ça me rappelle un peu la vie en Afrique!
Mais enfin, on sera contents de vous revoir ds qq mois, alors surtout, n'épousez pas des Philippins!!



Nicolas de Preville 19/09/2009 16:34

Quel dévouement en tout cas. Bravo pour votre générosité. On sent heureusement une certaine habitude de la part de certains locaux pour faciliter votre intégration. Je pense que vous allez encore au devant de pas mal de surprises et tout ce que vous avez déjà vécu, ainsi que tt ce que vous allez vivre sera extrêmement enrichissant. Tous mes voeux pour la bonne continuation de votre entreprise.

philippines 20/09/2009 08:02


Merci, nous sommes consciente de la chance que nous avons de pouvoir vivre cette aventure ! Nous ouvrons en tout cas grand nos yeux et nos oreilles pour essyer d'en retirer le maximum!