2eme mission medicale a Malanday (Marikina city)

Publié le par perrine

Nous partons ce matin du prieure a 7h00 en compagnie de Nelson. Nous prenons le metro direction Santolan (termjinus) puis une jeep et un tricycle. Nous preferons prendre ce moyen de transport pour arriver plus tot sur le lieu de la mission et rejoinder Doc qui a passé la nuit dans l’ecole. Nous arrivons donc a 8h00.Nous devons marcher 10 minutes dans les rues, ce qui n’est pas facile car la pluie qui s’est mise a tomber rend le sol glissant a cause de la boue. Sur le chemin nous croisons les ouvriers en casques oranges charges par le gouvernement de deblayer les rues obstruees par des tas d’immondices. Doc est déjà leve depuis longtemps et a sorti tous les medicaments sur les tables par ordre alphabetique. Quelle efficacite! Ce matin je preds les tensions, Blandine fait les pansements et Magali est toujours a la pharmacie. La matine passe atoute vitesse. L’abbe Dolotina arrive avec l’abbe Suelo, les apotres de Marie et…le dejeuner Mac Do ! L’abbe Dolotina benit les maladies, pendant que Suzanne, une paroissienne, distribute les chapelets et apprend aux enfants a faire le signe de la croix. Au debut de l’apres midi nous avons l’agreable surprise de voir le docteur Balawas que je mets du temps a reconnaitre car celle ci a quitte son uniforme de police. Elle vient pour la deuxieme fois en renfort aupres de doc Cagape. Elle est d’ailleurs bien utile au moment ou est amene un garcon de 17 ans environ pris de convulsions a cause de la fievre (41 degres de temperature). Elle essaie avec Blandine de faire baisser la temperature en le frottant avec du cotton mouille mais celui ci est rapidement emmene par l’ambulance en urgence a l’hopital le plus proche. Blandine tombe sous le charme d’un bebe de 2 semaines et ne resiste pas a l’envie de le prendre dans ses bras (les restes du métier !). Elle l’emmene avec elle pour le faire admirer a toute l’equipe et au doc. Petite pause amusante et pas desagreable ! A 15h30 nous stoppons et rangeons les medicaments car la messe est a 18h et il faut compter un peu de marge pour le rangement et pour le trajet du retour. Nous partons donc a 16h avec un invite surprise: le docteur Balawas qui a aceepte de venir assister a la messe au prieure après avoir discute longuement avec l’abbe Suelo. Nous celebrons aujourd’hui la fete du Saint Rosaire. L’eglise est embellie par les nombreux bouquets de fleurs qui ornent l’autel et les statues de saints. Les philippins ont beaucoup de gout et un grand sens artistique. Pour la procession, nous marchons donc cerriere un grand char, avec une barque en bois dans laquelle trone une splendide statue de la Vierge. Le char est orne de fleurs blanches. On se croirait un peu en Espagne… Nous faisons auinsi le tour du quartier en recitant le chapelet sous une pluie fine. Sur le parvis nous rencontrons le docteur Lee et sa femme qui nous proposent de diner avec eux au restaurant. Nous sommes un peu hesitantes au debut car la paroisse organise aussi un buffet et nous ne voulons pas froisser les abbes et nos amis les apotres de marie. Nous acceptons finalement l’invitation car avec la fatigue, nous avons bien envie d’un endroit calme et d’un bon repas. Nous retournons donc au restaurant italien ou le repas est toujours aussi delicieux agremente d’un vin rouge delicieux choisi par le docteur Lee pour nous faire plaisir. Nous faisons connaissance pendant le repas avec sa femme, Mia, qui parle avec nous avec tant de simplicite que nous croyons la connaitre depuis longtemps. Leur fille, Sabina, est un peu plus timide mais parle l’anglais a la perfection. Il est 22h lorsque Lee nous raccompagne. Nous sommes fatiguees mais detendues après ce bon moment passé avec la famille du docteur.

Commenter cet article